EXTRAMUROS,
une peine sans murs
    75'

Logo UFLP-Transp_blanc.png

Résumé

Extramuros accompagne des personnes condamnées qui exécutent une partie de leur peine en dehors des murs de la prison.

La parole tient une place capitale dans la relation qui se noue avec Marie qui est à leurs côtés durant la mesure de Placement Extérieur à laquelle ils sont soumis.
C'est un profond bouleversement dans la conception de la peine qu'incarne la mise en perspective de ces deux modes d'exécution d'une même peine.

Le film, intentions

La souffrance infligée par la prison n’est ni thérapeutique, ni dissuasive. La prison satisfait un désir immédiat de sécurité, mais un jour plus ou moins lointain, le condamné sortira de prison plus détruit et plus désocialisé. C’est au contraire en aidant l’auteur des faits à ne pas réitérer que la société se protège sur le long terme.

La mesure de Placement à l’Extérieur mise sur la capacité de penser de l’individu et sur la reconstruction de sa personnalité.

C’est une façon différente de s’adresser aux personnes, basée sur la confiance, sur la responsabilisation et sur un traitement respectueux que pour d’innombrables raisons, la prison ne propose pas.

1.png
Bureau Marie 1.png
Greffe.png
Porte prison.png
Canal.jpeg
LOGO-LDH(1).jpg

Le film est soutenu par la Ligue des Droits de l'Homme

Auteure - Réalisatrice Catherine Rechard, Production Agnès Trintzius, Montage Benoït Quinon, Image Grégory Rodriguez Son Jean Luc Cesco, Musique originale Paul Doumange

 

En coproduction avec .

Avec le soutien du CNC, de Strasbourg Eurométropole, de la région Grand-Est, la Procirep & l’Angoa, l’Agence culturelle d’Alsace

En partenariat avec Le Secours Catholique et Citoyens et Justice

Formats et supports de diffusion disponibles

Support DCP, Bluray, DVD, Fichier numérique H264